Contact
Vous avez des questions ?

Contactez-nous ! Contact Lundi au Vendredi : de 9h à 18h 09 70 46 48 38 ou par email info@bricoflor.fr

Carrelage Garage : liez l’utile à l’agréable !

Faisant partie des revêtements les plus appréciés pour rénover les garages, le carrelage offre un sol durable, facile d’entretien, robuste, sécuritaire et esthétique ; à condition de faire le bon choix ! Un carrelage garage doit être sélectionné avec soin, et certaines caractéristiques doivent être absolument prises en compte. Nous vous livrons ici toutes nos bonnes infos pour une rénovation de garage réussie !

Carrelage Garage

  • Garantie du meilleur prix

    Sur nos 25 000 produits !
  • Devis gratuit

    Contactez notre équipe pour une offre personnalisée
  • Service Échantillons

    Commandez jusqu'à 8 échantillons

Selon la fréquentation et l’utilisation de votre garage, il vous sera possible de choisir un carrelage plus ou moins performant. Il convient ainsi de déterminer vos besoins et attentes : allez-vous simplement y stationner votre voiture ? Ou peut-être transformer votre garage en buanderie ou en atelier ? Votre carrelage garage devra de cette façon posséder les qualités requises pour résister au poids, à l’eau, aux taches…

Carrelage garage : quels critères de résistance prendre en compte ?

En matière de carrelage pour garage, la résistance et la sécurité priment avant tout !

Résistance au poids et au poinçonnement : votre revêtement doit pouvoir supporter le poids de votre véhicule, ainsi que celui des matériaux, électroménager et objets lourds en général (outillages de jardin, machine à laver, congélateur…). Préférez un carrelage épais de 8 à 9 mm d’épaisseur au minimum, et même de 11 à 12 mm d’épaisseur dans l’idéal.

Résistance aux chocs, aux rayures et à l’usure : votre carrelage garage doit également rester intact si un objet lourd venait à tomber ou si des graviers accrochés à vos pneus de voiture tenteraient de le griffer.

Résistance à l’eau, à l’humidité et au glissement : optez pour un carrelage bien étanche, résistant au gel, car l’eau et l’humidité ne sont pas rares dans ce type d’espace, et l’entretien en sera facilité. Il est aussi conseillé d’utiliser une colle résistante à l’humidité lors de la pose (mortier-colle). Mais pensez surtout à choisir un carrelage antidérapant, à la surface un peu granuleuse, afin d’éviter tout risque d’accident (voir plus tard norme R).

Résistant aux taches et à la corrosion : que vous utilisez votre garage comme parking, atelier ou buanderie, un sol de garage se salit vite (taches d’huile, terre due aux outils de jardinage, trace de pneu de voiture ou de vélo…). Choisissez-le facile d’entretien, résistant aux taches et aux produits d’entretien, acides et chimiques : oubliez ainsi les carrelages trop poreux !

Carrelage garage : les normes à connaître

Certaines normes françaises et européennes peuvent vous aider à choisir un carrelage parfaitement adapté à votre garage. Vous ne trouvez pas d’indication de norme sur un modèle en particulier ? C’est normal ! Les produits carrelage de notre boutique en ligne n’ont pas tous été standardisés par leurs fabricants : cela ne veut pas dire qu’ils ne seront pas adaptés à votre garage !

Norme R : elle indique la classe d’antidérapance du carrelage, pieds chaussés, allant de R9 (adhérence normale) à R13 (adhérence très forte).

Norme MOHS : elle note la résistance du carrelage aux rayures (de 1 à 10).

Norme UPEC : cette norme française considère 4 critères : l’Usure à la marche, le Poinçonnement, la tenue à l’Eau et à l’humidité ainsi que la sensibilité aux agents Chimiques. Chaque lettre est associée à un chiffre de 1 à 4 : plus le chiffre est élevé, plus le carrelage sera performant pour le critère concerné.

Norme PEI : cette norme européenne classifie le carrelage selon sa résistance au trafic et à l’usure, allant généralement de PEI 2 (trafic faible sans accès sur l’extérieur) à PEI 5 (utilisation intense, plutôt destiné aux espaces publics).

Quel type de carrelage choisir ?

Vous l’avez compris, le garage est une pièce qui requiert un carrelage suffisant robuste : il vous faudra donc absolument éviter les carreaux en céramique, en terre cuite, en faïence, en marbre ou de béton, beaucoup trop fragiles, et bien sûr le carrelage mural ! Pour une pose en garage, il va vous falloir privilégier :

Le carrelage en grès cérame : il offre toutes les qualités nécessitées par un carrelage garage ! Solide, imperméable, très peu poreux, facile à nettoyer, antidérapant, ce carrelage constitué d’argile, de kaolin, de silice et de feldspath convient parfaitement à de nombreux environnements, dont les garages. À distinguer : le grès cérame pleine masse, le plus robuste de tous les grès car celui-ci est moulé en un seul bloc, est idéal pour les usages intensifs et le passage de voitures ; le grès cérame émaillé, un peu moins solide que le premier, reste un excellent choix pour un garage et trouvera sa place dans les espaces à sollicitation moyenne. Enfin, sachez que le grès cérame ne vous fera pas faire l’impasse sur l’esthétique de votre revêtement : il offre des designs élégants et contemporains et imite à la perfection de nombreux matériaux (bois, pierre naturelle, ardoise…) !

Les carreaux de ciment : plus chers que le grès, mais plus esthétiques et décoratifs, les carreaux de ciments sont aussi suffisamment résistants pour une pose en garage. Attention toutefois : ils sont poreux et nécessitent donc un traitement hydrofuge et oléofuge préalable, soit une protection contre l’eau et l’humidité, les taches et les huiles.

Le design de mon carrelage peut-il le rendre plus performant ?

Oui ! Le format et le coloris des carreaux peuvent avoir un vrai impact sur la performance de votre carrelage garage. Le type de décor reste bien entendu choisi selon vos préférences et vous pourrez tout de même profiter de carrelage imitation parquet ou pierre naturelle dans votre garage.

Choisissez un carrelage à petits carreaux : un carrelage garage à carreaux de petites dimensions résistera mieux au passage répété et à la charge d’un véhicule qu’un carrelage grand format. En effet, plus le nombre de joints est important, plus votre carrelage sera solide car le poids sera mieux réparti. Optez de préférence pour des carreaux de dimensions 20 x 20 cm ou 30 x 30 cm, et pas plus de 45 x 45 cm.

Préférez un carrelage de couleur foncée : les traces de roues et les taches seront beaucoup plus visibles sur un carrelage de teinte claire. Pensez à choisir un carrelage sombre pour garder une impression de carrelage propre plus longtemps.

Pose de carrelage pour garage : les points importants

Comparée à l’installation d’autres revêtements, la pose d’un carrelage demande une mise en œuvre plutôt minutieuse et complexe, et est ainsi souvent réalisée par des professionnels. Si vous souhaitez poser votre carrelage vous-même, prenez note de ces quelques recommandations :

Votre support doit être impeccable ! Le carrelage réclame un sol propre, plat, solide, lisse et sec. Ne posez jamais votre carrelage sur un sol abîmé. Pour les supports en ciment, comblez les fissures et les trous, puis grattez les aspérités. Pour les sols déjà carrelés, retirez les carreaux endommagés, recollez les carreaux décollés et comblez les trous avec du mortier colle. Pour les chapes neuves en béton, patientez au moins trois semaines avant d’installer votre carrelage garage afin de réduire le risque de fissures.

Equipez-vous ! L’installation de carrelage requiert de nombreux outils, matériaux et accessoires comme une truelle, une spatule crantée, une batte de carreleur, un maillet en caoutchouc, un niveau à bulle, une carrelette ou machine à couper le carrelage, un mètre, une règle et équerre de maçon, un crayon gras, des croisillons, du mortier colle, du mortier de jointement, un large récipient… ainsi que des gants, des genouillères et souvent même des lunettes de protection.

Choisissez le type de pose qui vous est adapté. Il existe deux techniques de pose de carrelage :

La pose scellée, méthode traditionnelle et complexe, consiste à poser les carreaux sur une chape de mortier (sable, ciment et eau). Elle présente l’avantage de rattraper des différences importantes de niveau. À privilégier pour les sols très abîmés et irréguliers, les nouvelles pièces, les carreaux de grandes dimensions, les terrasses…

La pose collée, technique la plus communément utilisée, consiste à maintenir les carreaux directement sur le support (ancien carrelage, chape…) au moyen d’un mortier constitué d’une colle. Idéale pour la rénovation, elle est plus facile à réaliser que la première, tout en offrant une adhérence comparable.  

Pour une adhérence irréprochable, une meilleure tenue dans le temps et une fixation solide, il peut être judicieux de réaliser un double encollage des carreaux : la colle sera déposée sur le support mais aussi au dos de chaque carreau. Les carreaux de carrelage garage, lourds ou présentant de grandes dimensions, nécessiteront un double encollage.

Je commande mon carrelage garage dès maintenant !

Vous avez maintenant les clés en main pour faire le meilleur choix de carrelage pour garage et réussir votre rénovation !

Un large choix de carrelage garage vous attend sur notre boutique en ligne : nous vous proposons également un service d’échantillons qui vous permettra de visualiser les revêtements souhaités.