Unsere Vorteile
  • Pour professionnel et particulier
  • Livraison à domicile
  • Garantie du meilleur prix

Le plus grand choix de revêtement sols et murs de France en ligne. Nous sommes fiers de vous aider à rénover depuis 2006 et de vous proposer les meilleurs produits aux meilleurs tarifs.
Accéder au site
Parquet

La pose de mon parquet flottant

La pose d’un parquet doit être la dernière chose effectuée sur un chantier de rénovation.

Comment effectuer la pose de parquet flottant

Le support au sol doit être complétement sec ; il faut se méfier particulièrement du béton. Les travaux dans la pièce doivent être terminés et secs. La température ambiante lors de la pose de votre parquet doit varier entre 18 et 20°C, l’humidité doit être maintenue entre 45 et 60% et surtout être constante.

Il est conseillé de stocker les lames dans la pièce où elles seront posées environ une semaine avant leur pose. Il est primordial de sortir les lames de parquet de leur emballage au minimum 48 h avant leur pose.

Il ne faut pas oublier que le bois est un matériau vivant et unique. Pour obtenir un rendu de votre parquet à la hauteur de vos attentes, il est essentiel de sortir les lames de parquet et de les répartir harmonieusement selon vos goûts. En effet, la structure de chacune des lames de votre plancher va différer : il y aura des variations de couleurs et la présence ou disposition des nœuds variera selon les lames de parquet.

Le parquet contrecollé peut être posé sur un grand nombre de supports. Que ce soit des panneaux en fibres, particules agglomérées ou encore contreplaqué, ciment, sol PVC, carrelage, sol lino ou ancien parquet, la pose flottante d’un parquet contrecollé est possible. La qualité du support est essentielle et doit répondre à divers critères :

 -        le support doit être sec :

Le bois est particulièrement sensible à l’humidité, il faut faire attention à ce critère lors de la pose. Si le support est en bois le degré d’humidité dans le matériau ne devra pas dépasser 10%. Si un ragréage a été effectué ou bien si la pose s’effectue sur du ciment le degré d’humidité ne doit pas excéder 3%. Il est fortement conseillé de poser entre le support et le parquet un film polyane d’isolation qui constituera une barrière contre l’humidité mais qui ne sera en aucun cas complétement étanche. Il est également extrêmement recommandé voire obligatoire de poser une sous-couche additionnelle entre le parquet et le support qui réduira les impacts acoustiques et thermiques.

 -        le support doit être plan :

Le support doit être lisse. Vous pouvez facilement contrôler la planéité du support avec un mètre. Les reliefs, creux ou bosses, communément nommés les flèches, doivent être au minimum de 2mm.  Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire afin d’éviter la création de jeux entre les lames de parquet et le sol d’effectuer un ragréage ou bien de poncer votre revêtement de support afin que le parquet ne s’abîme.

-        le support doit être nettoyé :

Il est impératif de débarrasser le support de poussière ou corps gras qui pourraient gêner à la pose et abîmer votre nouveau parquet. Votre sol de support doit être nettoyé en profondeur avant la pose du parquet.

Qu’est-ce que le jeu de dilatation de mon parquet contrecollé ?

Le bois est une matière noble mais surtout vivante ; sous l’action de la température le bois se dilate. C’est pourquoi il est fortement conseillé d’étendre votre parquet en bois bien à plat pendant 48 heures dans la pièce où il sera posé. Il est de même primordial de garder un espace entre le mur ou bien chaque obstacle (tuyauterie, escalier, cheminée…) et le parquet. Cet espace doit être au minimum de 8mm. Il est plus efficace de faire un simple calcul en multipliant par 1,5mm les mètres linéaires de largeur de votre parquet flottant. Si nous prenons l’exemple suivant : votre  pièce, et donc votre parquet flottant, ont une largeur de 6m. Le jeu de dilation qu’il faudra laisser en périphérie sera de 1,5x6 soit 9mm de chaque côté.  Il faut alors utiliser des cales pour maintenir cet espace de dilatation lors de la pose. Il faut de plus ne pas oublier de laisser un espace entre le parquet et le pas de porte. Avec un sol chauffant, l'espace de dilatation en périphérie de votre parquet doit être au minimum de 12mm.

Ne pas hésiter à utiliser des barres de seuils afin de limiter l’impact visuel de la dilatation du parquet.

Parquet flottant une pose facile

Derniers articles publiés